Lorsque l’on dispose déjà d’un emploi, il est parfois difficile de risquer de le perdre pour entamer une nouvelle formation. Pourtant, en tant que salarié, vous cumulez des points dans un CPF (compte personnel de formation).

Qu’est-ce que le CPF ?

Le CPF est un compte sur lequel on cumule des droits à la formation tout au long de sa vie, et qui nous suit même si l’on change d’emploi. Il permet d’avoir le droit à un certain nombre d’heures de formation, utilisable même juste avant la date de départ en retraite. Il est donc possible pour chaque personne adulte de disposer de ce crédit d’heure afin de suivre une formation qui entre dans le cadre de ce que l’on appelle la formation continue.

Où se former avec son CPF ?

Tout d’abord il faut que la personne établisse un bilan de compétence afin de connaître les nouveaux acquis qu’il doit avoir afin d’exercer la profession visée. À partir de cet état des lieux, il sera en mesure de procéder à une recherche des formations éligibles au CPF. En effet, le CPF ne permet pas d’avoir accès universellement à toutes les salles de classe de France.

Les sites de GRETA comme celui de Créteil fournissent des listes de formations éligibles au CPF. Parmi elles, on trouve des enseignements théoriques, mais aussi pratiques en vue de passer une certification. Passer par ce type de procédure permet donc de mettre une nouvelle ligne sur son CV dont l’intitulé représente une valeur reconnue par l’État et l’ensemble des employeurs.

La validation d’acquis

Afin de gagner du temps, il est aussi conseillé d’envisager la validation d’acquis par l’expérience abrégée VAE. Il s’agit d’un processus vous permettant l’établissement d’un dossier dans lequel vous présentez les expériences que vous avez eues dans votre carrière afin d’obtenir un diplôme. La VAE permet notamment de prétendre à des postes plus hauts placés. 

Laisser un commentaire